Le Petit Nicolas : La Bande Dessinée Originale

Le Petit Nicolas : La Bande Dessinée Originale

Le Petit Nicolas, c’est un des personnages mythiques de l’humour… Celui des textes de Goscinny, celui des dessins de Sempé… Mais il fut, avant cela, un petit héros de BD qui ne manquait pas d’intérêt… Et qui mérite d’être redécouvert!

 

En  » accroche  » sur le couverture de cet album, il est indiqué :  » un trésor retrouvé « …

Personnellement, je parlerais plus d’une belle et intéressante curiosité de la grande histoire du neuvième art !…

Nul n’est besoin de présenter les deux auteurs de ce Petit Nicolas… Sempé est, dans l’univers du dessin dit d’humour, plus qu’une référence, un des vrais poètes du graphisme, de la description acidulée du quotidien humain dans ce qu’il peut avoir à la fois de plus mesquin et de plus démesuré, de plus attristant et de plus jouissif… Quant à Goscinny, son importance dans le monde de la bande dessinée n’est plus à démontrer, avec Astérix, certes, mais avec ben d’autres séries également qui ont marqué et marqueront toujours ce média à la fois littéraire et graphique !

Et donc, ces deux artistes se sont un jour rencontrés et ont créé, en 1955, un personnage de bande dessinée… Qui n’a, finalement, que connu peu de gags exclusivement dessinés. C’est que Goscinny a vite ressenti le besoin d’écrire, de raconter plus longuement qu’en simples bulles, les aventures quotidiennes de ce gamin attachant et effronté, vivant dans une famille typique des années 50. Et c’est aussi que Sempé s’est certainement, très rapidement, senti infiniment plus à l’aise dans l’illustration que dans la servitude d’un découpage bd…

Et le grand intérêt -et le grand plaisir- de ce livre, c’est d’assister, spectateurs d’aujourd’hui, à la naissance d’une collaboration qui a marqué la littérature pour la jeunesse (et jusqu’au cinéma, plus récemment, avec, il faut l’avouer, une réussite mitigée). Disons-le tout de suite : les gags du Petit Nicolas sont datés, comme ceux de Boule et Bill et d’autres héros familiaux de la bd d’ailleurs. A ce titre, ils se révèlent, au-delà de l’humour, presque sociologiques ! Goscinny et Sempé nous guident, en quelque sorte, dans la vie de tous les jours d’une famille typique des années 50 : le père travaille, la mère est au foyer, il y a des problèmes de voisinage… On se trouve en présence de thèmes récurrents chez Boule et Bill, mais aussi, quelque peu différemment, chez Marc Lebut et son voisin ou chez Achille Talon…

Et puis, ce qui est extrêmement intéressant, dans ce livre paru il y a quelques mois déjà, c’est de découvrir, en fin d’album, l’évolution de Sempé et Goscinny, passant de la bd à la littérature d’humour illustrée. En face à face, on retrouve des planches de bd de 1955 et les textes qui, s’inspirant de ces petits gags d’une seule page, sont devenus ces fameuses  » nouvelles  » qui ont enchanté des générations d’enfants et leurs parents !…

On sourit, on rit, on se plonge dans une époque révolue mais proche, tout compte fait, de la nôtre, en lisant cet album…

C’est vrai qu’il a été édité il y a une année, mais, croyez-moi, commandez-le, cherchez-le, c’est une curiosité, certes, mais c’est aussi la naissance de deux talents extraordinaires auquel cet album vous convie !

Jacques Schraûwen

Le Petit Nicolas : La Bande Dessinée Originale (dessin : Sempé – scénario : Goscinny sous le pseudo d’Agostini – éditeur : IMAV éditions)