La Ferme Petit Pois – 1. La Nouvelle Vie de Jen

Une belle réussite en littérature bd jeunesse !

Souvenirs d’une enfance obligée de changer ses habitudes pour suivre le nouvel amour de sa mère… Un livre tendre, lucide, intelligent…

La Ferme Petit Pois © Gallimard

Le sujet de ce livre, premier tome d’une série de trois albums, est très à la mode, que ce soit aux Etats-Unis, pays de Lucy Knisley, auteure des aventures quotidiennes de Jen, ou dans notre vieille Europe : le retour à la terre…

Le résumé est simple. Les parents de Jen se séparent, et sa mère décide de suivre son nouvel amour à la campagne, pour y cultiver légumes et fleurs et gagner sa vie en vendant les produits de son travail sur le marché.

La Ferme Petit Pois © Gallimard

Et Jen, bien évidemment, gamine à l’orée de l’adolescence, est obligée de la suivre, de quitter le monde qui était le sien, celui de la cité, pour se voir imposer un univers dans lequel elle perd tous ses points de repère : plus d’amis, plus de librairies où feuilleter et acheter des livres, des bandes dessinées. Rien qu’un poulailler dont elle doit s’occuper, rien que l’obligation de se faire vendeuse au marché du village, rien que le travail de la terre…

Et puis, les week-end, Jen voit débarquer les enfants du compagnon de sa mère… Une petite fille quelque peu pleurnicharde et une autre fille de son âge, Andy, prétentieuse, sûre d’elle. Et c’est à partir de cette rencontre à laquelle elle ne peut échapper que Jen va découvrir les affres d’une famille recomposée…

La Ferme Petit Pois © Gallimard

Il y a des larmes, des colères, il y a l’attitude du beau-père qui manque, pour le moins, de finesse et de compréhension.

Il y a la vie, tout simplement… Et le besoin, pour faire plus que survivre, pour ne pas s’enfouir dans la peine et ses gouffres, de se laisser apprivoiser, et d’apprivoiser l’autre en même temps.

Tous les adultes, au travers de cette fable plus ou moins écologique, reconnaîtront leurs propres angoisses enfantines, et ces mélanges de chaque jour, en enfance, mélanges étranges et essentiels de sentiments et de sensations qui forgent, peu à peu, une existence empreinte de personnalité.

Ce livre est tendre. Il nous parle de l’attitude des adultes qui oublient leur propre enfance. Il nous parle du contact nécessaire et enrichissant avec la nature, certes, mais surtout avec d’autres personnes, d’autres vérités, d’autres habitudes. Il nous parle d’une famille qui n’est jamais toute rose ni toute sombre. Il nous parle de l’apprentissage de la tolérance. Il nous montre aussi, surtout même, le regard de l’enfance sur les adultes dont ils dépendent. Et il nous montre la réalité de la complicité entre enfants ballotés par les aléas de la vie de leurs parents…

La Ferme Petit Pois © Gallimard

Ce livre, inspiré de ce qu’a vécu l’auteure, est d’une justesse de ton parfaite. Le dessin est simple, sans être simpliste, et laisse toute la place, graphiquement, à la représentation des émotions et des sentiments d’une gamine à la recherche d’elle-même, comme le sont tous les enfants dans toutes les communautés humaines !

Un très joli livre à offrir à vos enfants, petits-enfants, un livre qui n’a rien de militant, ni de caricatural…

Jacques Schraûwen

La Ferme Petit Pois – 1. La Nouvelle Vie de Jen (auteure : Lucy Knisley – éditeur : Gallimard – 216 pages – janvier 2021)

La Ferme Petit Pois © Gallimard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.