Michel Koeniguer – la mort d’un auteur qui avait encore bien des choses à nous montrer…

Le décès d’un dessinateur de bande dessinée, c’est toujours la disparition d’un univers de récits, de rêves, de partages…

Michel Koeniguer © Paquet

Michel Koeniguer n’était pas de ces auteurs qui aiment se montrer, qui aiment occuper l’avant de la scène. Il était d’abord et avant tout un artiste passionné par les récits qu’il dessinait.

Il allait avoir 50 ans, et son talent, au fil des séries qui furent les siennes, n’avait cessé de s’affirmer, de se peaufiner, tant au niveau graphique qu’au niveau narratif.

Sa carrière s’est essentiellement construite au sein des éditions Paquet, une maison d’édition qui lui a permis d’aller au bout de ses envies de nous raconter des histoires s’écartant, bien souvent, des sentiers battus.

On ne peut qu’être, déjà, ébloui par sa maîtrise réaliste dans sa série Bushido, série violente, sanglante, très « comics »…

Michel Koeniguer © Paquet

On a aussi été surpris par l’évolution de son dessin dans une série comme Misty Mission, dans laquelle l’aviation est un personnage essentiel.

Michel Koeniguer © Paquet

Autre style, encore, axé sur une femme, dans Brooklyn 62nd, un polar violent à l’américaine, sans temps mort.

Michel Koeniguer © Paquet

Et puis, c’est dans la guerre 40-45 que Koeniguer a puisé l’inspiration de quelques albums, dont le puissant Berlin sera notre tombeau, dans lequel il nous fait suivre les ultimes combats de la légion Charlemagne, de triste mémoire… Une histoire d’une étonnante fragilité, loin de tout jugement a posteriori… Un récit profondément humain…

Michel Koeniguer © Paquet

Il était de ces auteurs qui, tranquillement, vont puiser dans leur imaginaire comme dans la réalité les bases d’œuvres à taille d’homme, toujours.

Jacques Schraûwen

2 réflexions sur “ Michel Koeniguer – la mort d’un auteur qui avait encore bien des choses à nous montrer… ”

  • 7 avril 2021 à 17 h 12 min
    Permalink

    Bonsoir. Merci pour cet hommage. Cordialement. Germain.

  • 7 avril 2021 à 20 h 39 min
    Permalink

    Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.