Sergio Tisselli : la mort d’un dessinateur lumineux…

Il avait 63 ans. Dessinateur prolifique, en Italie, depuis les années 80, il s’est coltiné avec tous les styles de récits, parvenant, dans une édition transalpine à l’époque axée essentiellement sur la rapidité d’exécution, à se créer un style, une manière extrêmement personnelle de traiter la narration. Classique, souvent, dans le choix de ses scénarios, il se révèle particulièrement original dans son trait comme dans sa couleur. Une couleur tout en lumière, certes, tout en mouvement aussi, étrangement.

En français, ses derniers livres sont parus chez l’excellent éditeur Mosquito. Il y révèle la plénitude de son talent dans sa manière d’aborder le western, par exemple en reprenant le mythique personnage de Tex. Ou en partageant avec nous une traque dans les paysages canadiens, avec l’excellent « Le Chemin Du Couchant ».

Il avait 63 ans, et, avec lui c’est un dessinateur extrêmement doué, et qui avait encore énormément à nous montrer qui disparaît. Un homme humble, comme le sont les vrais artistes…

Jacques Schraûwen

Lien vers ma chronique consacrée au chemin du couchant : https://www.rtbf.be/culture/bande-dessinee/detail_le-chemin-du-couchant?id=9896326

Lien vers les éditions Mosquito :

http://www.editionsmosquito.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.